9 mai 2024

Franc succès pour le premier atelier de la symbiose industrielle de Sorel-Tracy

Avec 80 offres et demandes de matières identifiées et une vingtaine de synergies potentielles détectées, l’atelier de maillage organisé par Montérégie Circulaire Pierre-De Saurel le jeudi 25 avril dernier a suscité un vif engouement.  

Cinquante participants de tous horizons ont pris part au premier atelier de maillage organisé par Montérégie Circulaire Pierre-De Saurel. Entreprises, organismes à but non lucratif, représentants des collectivités… l’intérêt était palpable dès le début de l’activité. Les participants avaient parfaitement compris l’objectif de la rencontre : détecter les matières qu’ils n’utilisent pas à leur plein potentiel, les valoriser et trouver de nouvelles ressources auprès de leur milieu.

En plus de démystifier les bases de l’économie circulaire et de mieux comprendre ce qu’une symbiose industrielle pouvait leur offrir, les représentants des organisations ont fait l’expérience d’un atelier de maillage proposé par le personnel expérimenté du CTTÉI.

« Avant même le début de l’atelier, des liens et des synergies voyaient déjà le jour entre certaines organisations », indique David Gaudreault, animateur de la symbiose, qui a réalisé son premier atelier de maillage en compagnie des conseillèr.es en économie circulaire expérimenté.es du CTTÉI et du Comité 21 Québec.

« J’ai été très impressionné. On sent qu’il y a un réel engouement et que nos entreprises désirent participer à la symbiose, à la fois pour être compétitives et pour faire leur part en matière de transition et de lutte aux changements climatiques », a indiqué Patrick Péloquin, maire de Sorel-Tracy.

« Je suis très optimiste quant à la suite. Nous sommes entre de bonnes mains, nous avons toute l’expertise nécessaire à la réussite dans la région et la volonté est là ! », a complété Vincent Deguise, préfet de la MRC Pierre-De Saurel. 

Résultats de l'atelier de maillage de la journée du 25 avril 2024.

Une expérience réussie, des synergies conclues

Lors de l’atelier, chacun était amené à identifier en temps réel ses ressources à transiger. Les participants ont identifié pas moins de 80 offres et demandes de matières, de main d’œuvre, d’énergie ou d’équipements. Plastiques, cartons, bois, sols et terreaux sont quelques-unes des matières qui ont fait l’objet de discussion.

Les organisateurs et organisatrices ont pu créer des liens et envisager une vingtaine de synergies potentielles parmi ces ressources insoupçonnées. Parmi les synergies réalisées, on trouve par exemple un don de bois d’œuvre entre Rio Tinto Fer et Titane et le Recyclo-Centre. Autre exemple, le Cégep de Sorel-Tracy a pu discuter de partage de ressources humaines et identifier des opportunités de stages étudiants avec les entreprises présentes.

Les organisations continueront les discussions et concrétiseront les échanges ensuite, pour le plus grand bénéfice de l’environnement, de leurs employés, mais aussi de leur réussite économique.

À propos

Montérégie Circulaire Pierre-De Saurel est un projet de symbiose industrielle sur le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel. Il a pour objectif d’identifier et de faciliter les synergies, de soutenir les entrepreneur.es dans toutes leurs initiatives circulaires et ainsi, de permettre aux entreprises de la région d’augmenter leur compétitivité en valorisant leurs ressources et leurs matières résiduelles. Le projet est porté par le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI), la Ville de Sorel-Tracy, la MRC de Pierre-De Saurel, Développement économique Pierre-De Saurel (DÉPS), la SADC Pierre-De Saurel, la Société des parcs industriels de Sorel-Tracy (SPIST), la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST), le Recyclo-Centre et le Comité 21 Québec.

-30-

Source :

Astrid Debeissat, chargée de communications, CTTÉI, communications@cttei.com